Bienvenue sur notre site

https://www.mimagnier.fr

 

  Traitements subjectifs de base 
           Les corrections sont à l'initiative du photographe : il imprime sa patte.

 

Traitements subjectifs de base

Contrôle de l'histogramme 

 

(Lightroom)
(Camera Raw)
 

         Point primordial du travail de post-traitement : contrôler l'histogramme.

        Je situe ce point dans les travaux subjectifs, car, si les corrections sont très objectives, le choix des réglages qu'on fait sont eux très subjectifs. En effet, ils dépendent de beaucoup de facteurs qu'on ne contrôle pas :
- Qualité de sa propre vision : chacun ne voit pas exactement ce que voient les autres.
- Qualité du capteur de son appareil photo.
- Qualité chromatique de son objectif.
- Capacité de l'appareil à mesurer la lumière, en fonction des choix de réglages du photographe.
- Qualité de l'écran utilisé, et de ses règlages, etc.
 
 
Contrôle de l'histogramme

Ajustement de l'exposition

 

(Ligtroom)
(Camera Raw)
 
        Premier contrôle sur l'histogramme : est-ce que l'exposition est optimum ?
        Une anomalie d'exposition peut venir de plusieurs  raisons :
- Le mode de lecture de l'appareil n'est pas bien réglé.
- Je n'ai pas orienté l'appareil de la meilleure façon au moment de la lecture.
- La lumière est hors du champ des réglages de l'appareil.
- Je n'ai pas laissé de temps à l'appareil pour se régler. Etc.

 

Ajustement de l'exposition