Bienvenue sur notre site

https://www.mimagnier.fr

 

Nouvelle page :
   Environnement du Post-traitement
 
Le matériel informatique   
           Une station d'ordinateur avec son imprimante est suffisante.
           Pour faire plus pratique, quelques outils sont nécessaire, notamment un grand écran.
 
 
Les logiciels  
           On trouve une foultitude de logiciels :
- des logiciels gratuits : limités (Photofiltre, Gimp) ;
- des logiciels payants : nettement plus performants (Suites Adobe, DXO, ...).
 
           J'utilise :
- Lightroom (depuis peu) et Photoshop (depuis presque la première heure).
- DXO Photolab (pas très souvent, mais, c'est une erreur !).
- Des logiciels spéciaux comme Photomatix pour les photos hdr.
 
           Les informations contenues dans ces pages concernent l'utilisation de mes outils, donc essentiellement la suite Adobe : Lightroom et Photoshop. Cette suite a l'inconvénient de coûter une cigarette par jour environ (150€ par an). Mais, avec, je fais tout ce que je veux très facilement et très rapidement, ce qui n'est jamais le cas avec des logiciels gratuits, notamment.
 
 
Le flux de travail  

            La prise en compte de toutes les démarches de traitement des images constitue le flux de travail du photographe : du chargement des prises de vues sur l'ordinateur aux images à proposer sur écran ou imprimées. Aucune étape n'est à négliger, sur l'instant ou plus tard.

 Note : cette vidéo est visibles aussi dans le menu Accueil - De la photographie.

 

 
Le flux de travail
Intégrité des sources  

           Règle impérative dans le post-traitement des clichés : au même titre qu'en argentique, les phototgraphes prenaient le maximum de précautions pour conserver leurs pellicules, donc leurs clichés dans les meilleures conditions, en numérique, l'objectif est de conserver les fichiers sources, donc les clichés, le plus intacts possible.

           C'est le principe de conservation de l'intégrité des sources.

           Par nature, Lightroom respecte cette intégrité des sources. C'est le fichier .xms ajouté au fichier RAW pour chaque cliché modifié sur le logiciel.

           Par nature, Photoshop ne respecte pas l'intégrité des sources. Sauf qu'il y vient à grands pas. Actuellement, presque toutes les actions sur Photoshop peuvent être exécutées en respectant cette intégrité. C'est notamment par l'utilisation des calques de réglage.

 

Intégrité des sources